...A Sa Gloire, Ses Œuvres, Ses Délires,... Cons se le disent !!! ...Since 7 mars 2002 !
"Nul vainqueur ne croit au hasard" F.W. Nietzsche

lundi 3 février 2020

Batailles Empereur...

Sa Majesté Chapeautée !
...Rencontres & rencontres, British sur canapé, Potes, Manu,  Dromadaires... tous ça à Chaniers !
Bon... Nous ne reviendrons pas sur Notre Impériale Quête... tiens ça fait NIQ !...  qui est la Notre : la recherche d'une règle Nous permettant de participer à des tournois... Et bien c'est encore raté !
Dommage, Nous n'avions un grand espoir à la lecture de Bataille Empire et rejoindre une nouvelle communauté, qui c'est avérer très sympathique, Nous réjouissait !

Ce sera pour une prochaine règle... Pas grâve, Nous n'avions jamais participé à un tournoi napoléonien et Nous avons passé un très bon week-end, rencontré des potes et fait de nouvelles connaissances... et c'est bien l'essentiel !
L'accueil et l'organisation de cette 12ème édition du Germanicus de Chaniers sont toujours de haute tenue... Bravo à toute l'équipe !

* * * * *
Voici maintenant le récit de Notre Impérial qui débute le vendredi soir chez Le Grand Maître Artilleur Impérial, pour Notre Première Partie de Bataille Empire !
Car Nous n'avions pas encore joué... Nous avons seulement lu la règle !
Notre Ami Denis Nous avait préparé de la rouelle de porc avec des mogettes mijotées par sa mère et une table de jeu... Nous avons quitté cette dernière avant minuit... les précédentes Nous ont accompagné jusqu'au samedi soir !
Mais comme dit le vendéen : "Aujourd'hui mogettes... demain tu pètes !" Nous ne pouvions éviter cette petite touche de poésie !
La salle du tournoi - Chaniers
Donc avant de passer à table, Nous abandonnons pour une demi heure Notre Hôte et Frédéric, pour Nous installer au gîte réservé et faisons connaissance avec 3 britanniques au crânes rasés... hommes comme femme ! Est-ce une marque particulière en ce jour particulier... ce soir, à minuit, le Brexit prendra effet !
Nous les laissons dans leur retraite... et revenons au festin et au combat !

* * * * *
Nous déployons pour la première fois Notre Impériale Armée Française en Egypte face aux espagnols de Denis ! Ce fût Notre première partie de "Rencontre"...et jusque là tout allé pour le mieux, le principe de ce scénario semblait intéressant, Nous faisons entrer Nos Corps les uns après les autres... surprenant et nouveau ! 
Cependant, les quelques tirs d'artillerie, nous surprennent par leur violence... Nous avions déjà eu cette impression en jouant à la règle Blücher et avions d'un commun accord avec Notre Partenaire de Jeu diminué leur effet ! C'est à croire que Bonaparte étant artilleur de formation... il faille que les règles napoléoniennes doivent donner la part belle à l'arme savante ! Ou alors elles sont écrites par des artilleurs ! Francis, si tu Nous lis... rien de personnel !
La salle du tournoi - Chaniers
La partie terminée, Nous repartons pour le gîte et comme Sa Majesté est taquine... Elle pénétre à 00h01 dans la salle commune où Nos 3 British sont comme Nous les avions quittés... et Nous leur annonçons qu'ils Nous & nous ont quitté !
Ils acquiescent surpris, l'avaient-ils oubliés ? et Nous montons Nous coucher !
Encore une occasion ratée de se faire des amis...

* * * * *
Alors comme, Nous vous l'annoncions en préambule, les tournois et conventions sont surtout des moments permettant de faire des rencontres !
Et, après avoir échangés de multiples fois avec lui, Nous faisons connaissance de Manu ! Manu, le gars des Usines Manu ! Nous avons des Ateliers Impériaux... Manu, lui, a une usine ! Dans laquelle, il donne vie à de nombreux projets... souvent issue de KickStarter qu'il Nous & nous annonce ICI !
Sa Majesté et Manu des Usines !
Revenons au tournoi... c'est le samedi matin... et comme vous le savez Nous participons au Bingo Ludhibelliste Peinturluriste... Nous en profitons pour cocher une case grâce à Thierry avec qui Nous n'avions jamais joué ! Merci Thierry pour cela, mais surtout pour cette partie très sympathique !
Alors voici, de nouveau une partie de "Rencontre"... ça fait deux fois que Nous jouons ce scénario... probabilité probabilité...
Il joue Anglais et Nous découvrons l'usage de tirailleurs détachés... surprenant à cette échelle et cela ne Nous plait pas !
Thierry, "l'inconnu du Bingo"
 Vous pouvez les voir ici venir Nous harceler avec un talent tout britannique... Nous commençons à regretter Nos Moqueries de la Veille !
Les tirailleurs... qu'ils se tirent ailleurs !
 Une image souvent vue durant ce tournoi... Denis, hôte et arbitre, qui lis... relis... re-relis la règle !
Mais c'est normal, c'est le démarrage !
Denis - lecture individuelle de la règle !

Ici c'est une séance de lecture collective entre arbitres...
Bernard & Denis - lecture collective de la règle !

* * * * *
Et comme vous êtes sage... vous avez droit à une belle image... celle de Nos Méharistes
Le régiment de dromadaires de Sa Majesté
C'est pour ces figurines que Nous avons choisi de peindre cette armée et Nous ne le regrettons pas !
Ils font office de dragons... à cette échelle, ils ne peuvent décemment être représentés sur une table de jeu... comme les tirailleurs détachés !
Ils sont vraiment beaux !
 Revenons à Notre Première Partie... les anglais bien installés et Nos Troupes arrivant au compte goutte... et devant parcourir toute la largeur de la table... la partie se finie par des troupes trop entamées par l’artillerie pour pouvoir réussir un choc contre des lignes de tireurs d'élite ! 
Attaque Française échouant devant des britanniques bien installés !
* * * * *
Partie du samedi après midi avec Philippe et ses prussiens, contre qui Nous n'avons jamais joué non plus... mais ne pouvant cocher qu'une seule fois une case du Bingo Ludhibelliste Peinturluriste... Nous décidons de cocher une autre case, celle qui consiste à jouer déguiser comme son armée... et comme un couvre chef suffit, Nous ne forçons pas Notre Talent à tutoyer le ridicule et Nous Nous coiffons d'un simple bicorne !
Sa Majesté Chapeautée... Désolé de t'avoir infligé cela Philippe !
Tient pour changer c'est un scénario de "Rencontre" ! Et de trois !
Et ça devient lassant... bon... pourquoi pas, ça doit être la Stat... mais ça nous plait pas !
Des troupes qui arrivent les unes après les autres... une armée qui perd la cohésion pour laquelle elle a été construite... une partie qui débute au troisième tour car il faut attendre le dernier tiers...
D'autres règles utilise des scénarios... mais ils sont plus nombreux et variés !
Toutefois, nombreux ou pas, Nous ne jouons pas au Playmobils... Nous aimons jouer en bataille rangée ! Clairement c'est pas Notre Truc !

* * * * *
Et là, le drame... Nous avançons Notre Grosse Artillerie qui doit être rejointe par de l'infanterie et Philippe, comme l'autorise la règle, déclenche une charge avec une cavalerie en colonne !
En colonne !

Nos fondamentaux déjà bien ébranlés... s'effondrent !

Se faire charger par une colonne... une colonne de cavalerie qui débouche d'un défilé montagneux !
Alors comme le dit si bien Louis devant une valise sans poignée : "dans quel monde Vuitton ?!?"
Alors étant donné l'importance de l'artillerie et devant l'absurdité de la situation, Notre Partie foutue ! Nous fonçons donc aveuglément pour en finir et déborder des deux cotés avec une cascade de "1" en supplément, Notre armée est détruite rapidement !
L'impact du "1" au dé est le même qu'à la règle Art de la Guerre et c'est aussi pour cela que Nous n'y jouons que très rarement et uniquement avec un ami... avec les 3 relances !
Le drame : Une perfide cavalerie qui charge Notre Artillerie... et ce, en colonne !
Il y a un problème de colonne dans cette règle... une colonne c'est fait pour manœuvrer... sinon c'est une colonne d'attaque et c'est pour l'infanterie... c'est une formation qu'il faut créer !
De plus, le bonus de charge  qui s'applique aujourd'hui à la colonne de mouvement est inadapté... une colonne de route ne combat pas et ce +2 comparait au +1 de la ligne, est trop faible !
Encore une fois la défense est avantagée !

Mais, tout va bien, Nous avons toujours Nos Dromadaires pour Nous amuser... c'est l'top !
 Avant le dîner en commun à la crêperie, Nous rentrons au gîte pour Nous reposer de Nos "Rencontres" et retrouvons Nos British sur sur leurs canapés... tout va bien !
Crêperie !
Retour au gîte... ils n'ont pas bougés !

* * * * *
 Le dimanche Matin, après une nuit réparatrice pour Nous remettre de Nos "Rencontres" Nous sommes de bon matin dans la salle !
Et Nous voici devant l'artilleur de métier Francis qui assume totalement en jouant 4 artilleries avec ses russes... unités de grande taille bien sûr !
Une colline, deux artilleries grande taille,... mais pas de dromadaire !
Et fort heureusement, car sinon Nous aurions peut-être craqué... Nous jouons le scénario "Assaut" et, en plus, c'est Nous qui le menons ! Francis est ravi, il estime son armée à la hauteur du défi et même avantagée !
Nous pouvons enfin placer Notre Grande Armée au complet !
C'est pour cela que Nous étions venu !
Enfin Notre Grande Armée au complet sur le terrain !
Au centre le puissant corps principal qui fonce dans l'tas !
Sur l'aile gauche, le corps d'infanterie secondaire mais costaud et surtout courageux... qui va s'attaquer à la colline sur laquelle trône la grande batterie !
Sur l'aile droite, Nos Dromadaires qui blatèrent de joie devant la belle étendue de plaine qui va leur permettre enfin de s'ébattre dès le premier tour de jeu et prendre la ligne de communication !
C'est beau... les dromadaires !
Bien que la prise de cette ligne ne sert qu'au décompte des points de victoire, lorsque l'une des armées n'a pas été détruite... c'est dommage !
Dans d'autres règles, son équivalent "prise des bagages" entre dans le décompte des points de cohésion de l'armée !
Bref, vous aurez compris que c'est pas Notre Truc... et c'est bien dommage, la compagnie est sympathique ! 

* * * * *
 Le dimanche Après midi, Denis Nous & nous permet de choisir notre adversaire... étant assis prés d'Alexandre lors de cette annonce, Nous lui proposons de jouer ensemble !
Il accepte et Nous affrontons ses russes en tricorne lors d'un scénario "Bataille rangée"... le seul que Nous n'avions pas joué et celui qui permet aux deux adversaires d'aligner leurs armées !
Une vrai bataille...
Le scénario "Bataille rangée"... une vraie bataille !
L'Empereur ne serait pas L'Empereur s'il ne tentait pas des choses surprenantes !
Nous lançons donc toute Notre Infanterie sur le gros corps de cavalerie autrichienne et sa grande batterie d'artillerie !
La cible de l'Armée Impériale - le corps de cavalerie autrichien !
Sur la droite, le corps d'infanterie russe est bien loin de la bataille...
Le corps d'infanterie russe... dans l'vent !
 Pendant ce temps le Grouchy russe qui a certainement trop arrosé ses fraises de Vodka... débouche sur une plaine vide, à défaut d'une nouvelle bouteille !
Trop tard... pour l'infanterie russe !
 En effet, Nous avons avancé à fond pour prendre la colline occupée par les cavaliers autrichiens qui n'arrivent pas à lire les ordres rédigés par un général en chef russe, lui aussi, sous l'emprise de la Vodka... et une fois déchiffrés, c'est trop tard !
Notre Impériale Infanterie est trop près et Nos Dromadaires trop sur le flanc !

* * * * *
En bref, cette règle n'est pas faite pour Nous !
Cela ne Nous a pas empêché de passer un excellent WE en faisant des parties dans une ambiance plus amicale que de compétition... 

Merci à tous !

2 commentaires:

  1. Après une journée de boulot, c'est un régal de lire ce post.
    Sinon, j'ai rapidement lu cette règle et je ne pensais pas que l'historicité serait autant malmenée.
    Je vais continuer de peindre mon armée pour cette règle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup cher Vincent !
      C'est uniquement Notre ressenti... quoique ! 😋
      Fait toi ton propre avis... tu Nous diras ! 😀

      Supprimer