...A Sa Gloire, Ses Œuvres, Ses Délires,... Cons se le disent !!!...Since 7 mars 2002 !
"Nul vainqueur ne croit au hasard" Friedrich Wilhelm Nietzsche

samedi 31 juillet 2021

WW2...

...la Deuxième Guerre  mondiale !

Nous apprécions particulièrement l'écriture de John Keegan et la lecture son livre "la Deuxième Guerre mondiale" nous a, de nouveau, conforté dans Notre Opinion sur cet historien militaire britannique !

Comme toujours Nous Nous en remettons à la quatrième de couverture pour résumer ce livre : "L'importance de cette histoire, à la fois chronologique et thématique, réside certes dans la narration des faits de guerre, mais plus encore dans la manière dont John Keegan explique la préparation et l'évolution du conflit à différents niveaux : gouvernements, états majors, combattants. 

Chaque phase de la guerre est éclairée par une vue d'ensemble de la stratégie globale des Alliés et de l'Axe, puis par une analyse détaillée des dilemmes tactiques auxquels sont confrontés les belligérants, complétée par un examen approfondi de leur caractère e de leurs motivations. Il évoque, enfin, les répressions, les résistances, la saignée monstrueuse et le bouleversement de la carte du monde. Une somme de référence."

La seconde guerre mondiale est une période que Nous connaissons bien, mais la structure de ce livre et la mise en perspective des événements Nous a permis de parfaire Notre Connaissance de celle-ci. Et qutre informations ont particulièrement attirées Notre Impériale Attention, les voici !

Page 134, John Keegan Nous & nous apprend que durant la bataille d'Angleterre, les pilotes étrangers (Australiens, Néo-Zélandais, Sud Africains, Irlandais, Américains, Français, Tchèques et Polonais...) "...qui représentaient cinq pour cent du "petit nombre" (NDL'E : référence à la citation de Churchill "un si grand nombre d'hommes n'ont dû autant à un si petit nombre."), sont responsables d'environ quinze pour cent des pertes infligées à la Luftwaffe."

Page 559, Nous apprenons que Arthur Travers Harris surnommé « Bomber Harris » (« Harris le bombardier ») ou « Butcher Harris » (« Harris le boucher ») et le commandant en chef du Bomber Command est fortement critiqué durant la fin de la guerre car ses méthodes sont assimilées à celles détestables des allemands : "...ne prenons pas le diable pour exemple..." 
"Cette réflexion traduisait cette prise de conscience nationale qui, après la guerre, dénia au "bombardier" Harris les honneurs de la pairie conférée à tous les autres commandants britanniques et à sa flotte aérienne le droit à une médaille distinctive. Le dos au mur, le peuple britannique avait choisi de ne pas reconnaitre qu'ils "étaient descendus au niveau de l'ennemi. Dans la victoire, il se rappelait que le fair play faisait partie de son code de l'honneur. Le bombardement stratégique, qui n'était peut-être même pas une stratégie efficace, n'entrait certainement pas dans les règles du fair play. Ses partisans les plus convaincus décidèrent de tirer un voile sur ses procédés et ses résultats."

Dans le chapitre "Résistance et Espionnage", l'auteur indique à la fin de ce chapitre : "Dans le contexte de la guerre clandestine, la cryptanalyse (NDL'E : Ultra principalement) jouait-elle un rôle plus important que les mouvements de résistance ? La réponse est simple : le rôle de la cryptanalyse était infiniment plus important. La deuxième guerre mondiale aurait pu être gagné sans le concours de la résistance et sans Ultra, mais le coût de la première est très élevé et son importance matérielle comparée à son importance psychologique, négligeable. Le coût d'Ultra au contraire était infime - l'organisme n'employait en totalité que 10.000 personnes, y compris les employés et les cryptographes - tandis que sa valeur matérielle était considérable et sa valeur psychologique inestimable. La preuve de son efficacité est fournie par le camp allemand plus encore que par le camp allié. Ultra n'a cessé de soutenir le moral des rares dirigeants occidentaux qui connaissaient le secret de son existence. Vingt ans après la guerre, les allemands ont découvert avec stupeur que les Anglo-Américains avaient lu jour après jour leur correspondance la plus secrète."
C'est une analyse intéressante et qui est tout autant polémique... En effet vu l'espace politique occupé par les mouvement de résistance dans les  pays d'Europe après la guerre, c'est un sujet qui serait encore difficile d'aborder aujourd'hui ! Mais nous ne doutons pas que les conclusions de John Keegan s'appuient sur de solides études !

Londres - Merchant Seamen's Memorial
Pour finir Nous & nous pouvons lire page 155 du livre : "Les trente mille hommes de la flotte marchande britannique (un cinquième de la flotte d'avant guerre) qui furent victime des U-boots entre 1939 et 1945 étaient aussi sûrement des combattants de la première ligne que les pilotes et soldats qu'ils ravitaillaient. Ni eux ni leurs camarades américains, hollandais, norvégien ou grecs ne portaient l'uniforme et ils n'ont pour la plupart aucune pierre tombale. Pourtant c'est grâce à eux que la Wehrmacht n'a pas réussi à imposer sa domination au monde."

Cette dernière information Nous a conforté dans l'idée que Nous Nous faisions de la contribution de chacun lors d'une crise... qu'il soit grand ou petit, combattant ou besogneux, dans les troupes d'élites ou simple matelot... et Nous continuons à croire qu'il n'y a pas de première ligne, qu'elle soit en temps de guerre ou en temps de paix... et en temps de Covid !

L'action de chacun contribue à la victoire finale !

Cons se le disent !!!

jeudi 29 juillet 2021

Saint Nazaire...

...la base sous marine allemande !
Après l'hommage aux Sammies, impossible de passer à Saint Nazaire en ignorant la base sous-marine allemande, voici donc le troisième épisode de Notre Visite dans l'Ouest ! 

L'une des cinq bases sous-marine construite en France par les allemands, c'est la plus grande construite d'un seule tenant et en centre ville, elle mesure 300m de long, 120m de profondeur et 18m de hauteur... 

La base coté rue !
...réalisée avec 480.000 m3 de béton armé lui permette d'avoir un "toit" de 8,85m par endroit !
La base coté port !
Photo d'époque de l'une des quatorze alvéole dont certaines peuvent accueillir 2 sous-marins soit 20 au total ! 
Elles sont vides aujourd'hui...
...fort heureusement !
C'est vraiment impressionnant... Nous aurions pu Nous y sentir tout petit... 
...mais bon, Nous sommes L'Empereur !
Aujourd'hui elle accueil l'office de tourisme, un musée, une salle d'exposition et de concert, un bar, un restaurant et un belvédère qui permet d'avoir une vue panoramique de Saint-Nazaire...
...mais aussi de se promener dans les "jardins" aménagés avec talent en profitant de cette architecture très particulière !

Pour en savoir plus vous pouvez visionner l'émission de 53mn, consacrée par Télé Nantes, à la base sous-marine !
(en mode "Smartphone", pour voir la vidéo, cliquez en bas de page sur « afficher la version web »)

mardi 27 juillet 2021

Hommage aux soldats américains...

..."La Fayette nous voilà !"
Voici le deuxième reportage sur Notre Visite dans l'Ouest, après l'hommage aux marins français morts à Mers el Kébir, Nous voici à Saint-Nazaire pour un hommage aux soldats américains de la première guerre mondiale !

Sur la plage de Saint Nazaire, semblant avoir traversé l'océan sur un aigle représente la puissance américaine, le Sammy offrant son épée à la France symbolise l'engagement américain durant la première guerre mondiale. 
Il commémore les 200.000 soldats américains débarqués à Saint-Nazaire avant de rejoindre le front. 200.000 sur les 2.000.000 Sammies qui débarquèrent en France.
Et sur le bord de plage la stèle explicative...
...sur laquelle Nous et nous apprenons que les allemands détruise la statue le 13 décembre 1941 !
Ce soldat de bronze de la première guerre mondiale est le premier américain "tué" sur les plages françaises durant cette seconde guerre mondiale... La Fayette nous voilà encore une fois !

dimanche 25 juillet 2021

Mers el Kébir...

...les 3 et 6 juillet 1940 !

Voici le premier article d'une série de quatre relatifs à Notre Voyage dans l'Ouest !

Nous commençons par un hommage aux marins français pris au piège sur mer face à la flotte de la perfide Albion mais aussi face aux dilemmes insolubles des choix de la fidélité mais envers qui... l'état ? la Royale ?... choix de l'honneur mais comment ? en continuant la lutte en trahissant les ordres ? en se sabordant lors d'un "suicide collectif", détruisant ainsi les plus modernes vaisseaux de la flotte ? en fuyant vers des colonies tropicales, abandonnant la lutte ? En se rendant à l'un ou l'autre camp ?
Quel homme voudrait se trouver face à ces choix ? Il y avait-il vraiment un choix ?

C'est ainsi qu'il y a 81 ans, la Royal Navy coulait la flotte française amarrée dans la rade nord-africaine de Mers el-Kébir, près d'Oran tuant 1297 marins français et en blessant 350 autres !

Nous avons profité de Notre Visite de Pornic pour leur rendre hommage !

Pour en savoir plus vous lirez la plaque présente sur la stèle et pour en savoir encore plus cliquez ici !

mardi 20 juillet 2021

Black Hawk Down...

...de chez Revel !

Vous n'en doutez pas... cette maquette Revell Nous a pris plus de temps à monter qu'à peindre !
Avec cette création, Nous sommes fin prêt à jouer un scénario bien connu avec la règle Au Contact !

samedi 17 juillet 2021

Au Contact...

...les troupes sont prêtes !

Nous avons déjà le terrain... il Nous manquait les troupes au format de la règle Au Contact !

Nous enfin prêt à faire Notre Première Partie avec Nos Troupes 15mm !

Nous avons donc créé des fiches de troupe, ici les rebelles somaliens !

Et l'US Army !
Et pour peindre la suite... Nous avons sorti un peu de lecture !
Des bouquins achetés il y a quarante ans... ça Nous et nous rajeunit pas !

jeudi 15 juillet 2021

Peter Pig...

...et encore merci à Peter pour la réduc !
Comme déjà écrit sur ces pages Peter a offert 20% de réduction durant le mois de juin pour les clients ayant acheté chez Peter Pig durant les durs mois de cette période tourmentée !
Alors voilà les derniers renforts pour jouer à Au Contact !
Un gros hélicoptère russe qui sera peint en blanc pour un scénario "base antarctique"... Un Délire Impérial !
Et des troupes rebelles avec casquettes qui feront des portugais en Afrique, avec bérets pour faire les rebelles et avec chapeau de brousse pour faire des troupes régulières de Rodésie et d'Afrique du Sud !

mardi 13 juillet 2021

Warlords Games...

 ...nous les attendions...

...mais pas en métal !

Deux boites de renforts : des tirailleurs et de la cavalerie démontée !

Des généraux en chef et des commandements pour la pléthore de fantassin que nous avons déjà !

Et oui, les régiments de l'EPIC sont composées de 5 socles dont 1 de commandement... alors que nous souhaitons formés des régiments de 3 socles, donc Nous avons recruté des commandements vendus séparément !
Les généraux en chef des deux camps !
Les tirailleurs qui Nous permettrons aussi de former le fameux 1st et 2nd U.S. Sharpshooters de Berdan !
Et enfin les cavaliers à pieds !

samedi 10 juillet 2021

Les tranchées du col du Linge...

Vous êtes ICI !!!
...le tombeau des chasseurs !


Dans le cadre de Notre Impériale Visite du Grand Est, voici avec beaucoup de retard Notre Reportage sur Notre Impériale Visite des tranchées du col du Linge !


La bataille du Linge débuta le 20 juillet 1915 et s'acheva le 16 octobre 1915. Au mois d’août 1914, les troupes françaises franchissent la frontière et les crêtes des Vosges et s’avancent en pays ennemi.. anciennement le Notre et le notre !

En quelques semaines, le front se stabilise sur le versant est du massif qui devient le seul champ de bataille de montagne du front de l’ouest. 

Et nos forces s'enterrent dans des tranchées "provisoires" dans la vallée... alors que les troupes allemandes sont installées sur les hauteurs dans des tranchées, abris, chambrées et bunkers en béton armé ! C'est sans compter sur un ravitaillement français qui passe... ou pas... par des cols, alors que celui des allemandes arrivent sans ambages par la vallée !

Et bien sûr, comme pour toute bonne visite, Nous achetons le bouquin qui-va-bien pour en savoir plus et soutenir les initiatives locales de l'association de bénévoles très sympathique !
D'une lecture très fluide, ce livre Nous conte la guerre sur ce front d'un jeune chasseur mobilisé en 14 !
Tout au long de la visite des pancarte Nous & nous renseignent sur l'histoire de ces lieux !

* * * * *
Bienvenu dans le tranchées du col du Linge !
Les tranchées allemandes... Deutsch Qualitate !
 Le génie allemand renforce ses tranchées et abris bétonnés ... alors que du cotè français les tranchées sont de terre et de bois !
Sur le plan, à gauche en foncé les tranchées françaises dont on devine quelques traces aujourd'hui et à droite celles des allemandes dont le béton émaille encore le sommet du site !
Aujourd'hui...
Hier !
Maintenant c'est un terrain de jeu pour les enfants... car c'est plus rigolo lorsque l'on mesure 1 mètre 12 !
Fini de courir dans tous les sens... plié en deux parfois !
Rentrons pour visiter le musée... musée qui mérite à lui seul le détour !
C'est très bien organisé et présenté !
Chaque camp à droit à ses vitrines avec profusion de détails et équipements !
Avec des mises en scène originales !
Un dernier petit tour à l'extérieur
 
Par ces meurtrières invisibles des français...
...la vue est bien dégagée pour tirer sur les pauvres chasseurs !
Un siècle plus tard, il reste encore des barbelés !
Et voilà la visite du tombeau des chasseurs... épisode peu connu de la Grande Guerre !
Mais épisode tout de même glorieux par ses héros et leurs exploits dans des conditions dantesques ! 

Cliquez ici pour en voir plus de Notre Impériale Visite du Grand Est !