...A Sa Gloire, Ses Œuvres, Ses Délires,... Cons se le disent !!! ...Since 7 mars 2002

dimanche 1 janvier 2012

Voeux Impériaux !

En ce Jour Saint, agenouillez vous devant Saint Halaire qui trône sous un chêne car lors de ses vœux pour l'année 2012, L'Empereur rendra aussi la justice !
Mais pas comme un gland...
Habituellement Sa Majesté, toujours pragmatique direct et synthétique (priez pour Nous !), lançait une Impériale Sentence qui s'adressait à tous, sans ex-ception... (on y vient...) car comme l'un de ses maitres, P.D., il aurait aimé lancer : un lapidaire, direct et froid (sauf pour certaine... on progresse !!!) :
"Bonne année mon cul !"
Mais non! L'Empereur n'est pas un répétiteur et, c'est sous son chaine, entouré de ses congénères... qu'Il va prononcer plusieurs vœux et ce, pour la première fois depuis 10 ans !
Oui, 10 ans !
Le 7 mars prochain, LE SITE fêtera ses 10 ANS !
Enorme !

C'est en partie pourquoi les vœux 2012 ne peuvent être du même acabit que les précédents !
Alors, sous son chêne, devant ses sujets, qu'Elle mérite, Sa Majesté s'adresse aux glands et zo petits dans des mots simples, pour que chacune comprennent...
D'abord, pour Elle-même, car c'est ainsi dans L'Empire :
Année 2012 : année sans épouse !!!
Ensuite pour sa nombreuse progéniture, Elle ne peut que souhaiter une belle et heureuse année 2012 à Ses Petites Têtes blondes, car pire que 2011, ce ne serait pas humain pour des bout d'choux !
Pour eux : Année 2012 : Année de Perlouse!
"Au fond maintenant, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d'action, l'époque serait aux tables rondes et à la détente..."
Cependant, Sa Majesté sait que pour elle, uniquement pour elle : Année 2012, suivi de nombreuse autres : Année de la Looze !
Enfin pour les alliés, les clients, les potes, les amis, la famille : Année 2012 : Année de Binouze !!!
Pour les autres... Année 2012 : Année des Barbouzes !
Cons se le disent !
Et rappelez vous la devise de L'Empire frappée au fronton de tous ses édifices :
Pas d'Quartier : Pour un œil les deux yeux ! Pour une dent toute la gueule !!!
Cons se le répète!